Atelier – Vassilissa la Sage (Conte)

 

…ou Le rétablissement de l’intuition

 

img_0634

 

Le conte Vassilissa la Sage, issu de l’ouvrage « Femmes qui courent avec les loups » de Clarissa Pinkola Estes, relate le processus initiatique qui vise à la récupération d’un pouvoir primaire et instinctuel : l’intuition.

Le rétablissement de notre intuition permet de nous sentir en sécurité, nous offre un intense sentiment de confiance, quoi qu’il arrive. L’intuition nous procure une connaissance intime des choses et nous permet de prendre les bonnes décisions.

C’est une vision intérieure, une écoute intérieure, une connaissance intérieure qui se produit à la vitesse de l’éclair. C’est un trésor de la psyché féminine, semblable à une vieille femme remplie de sagesse qui serait toujours à nos côtés. Nous l’utilisons pour extraire la vérité des faits, voir ce qu’il y a derrière les apparences, savoir ce qu’il y a à savoir, et entendre bien au delà de l’ouïe humaine.

A travers ce processus, la femme révèle à elle-même et accepte sa féminité. Elle développe son sens de l’observation et apprend le discernement.

Les 9 tâches que propose le conte donneront lieu à 5 ateliers d’art thérapie d’une journée, étalés sur 5 mois de l’année.

Le conte s’ouvre sur la jeune enfant Vassilissa et sa mère mourante. Avant de la quitter elle transmet à sa fille une petite poupée qui la guidera et l’aidera quand elle en aura besoin. Après sa disparition, Vassilissa affronte les turpitudes de sa marâtre et de ses deux filles, jusqu’au point où elles l’envoient chercher du feu auprès de Baba Yaga, l’effrayante sorcière qui habite au cœur de la forêt. La terrifiante Baba Yaga ne donnera pas le feu à Vassilissa tant qu’elle n’aura pas rempli certaines conditions, semblables à des épreuves initiatiques : ranger, nourrir, trier le bon grain du mauvais, etc. Heureusement la poupée aide Vassilissa dans ces tâches, à priori, insurmontables. Victorieuse, elle retourne chez elle avec le feu niché au bout d’un bâton, dans un crâne aux yeux ardents, qui réduisent en cendres sa belle-mère et ses deux filles.

LES ATELIERS

Chaque étape du conte et chaque atelier d’Art-thérapie, en lien avec les étapes du conte, introduit l’éclairage nécessaire sur le fonctionnement propre aux participantes, et pourvoit les outils appropriés au dépassement des épreuves, dont elles pourront se servir à volonté dans leur existence.

Atelier 1 : 1e tâche : Permettre à la trop bonne mère de mourir et révéler sa féminité

Quand notre existence et nos dons d’expression demeurent dans l’ombre, nous végétons. Faire mourir en soi la mère surprotectrice ou celle qui est défaillante (c’est le même paradigme), est le rituel pour devenir une femme. La trop bonne mère (ou son absence)est un archétype que nous avons intégré qui nous empêche de prendre des risques, de relever des défis, elle protège trop et empêche notre développement. S’approprier le devoir de prendre soin de soi, de se prendre en charge, se fixer un but et prendre des risques.

Atelier 2 :  2ème  tâche : Mettre à nu l’ombre brute et accepter sa féminité

Quand la trop bonne mère (ou défaillante) s’efface elle laisse apparaitre la femme désirable (mais pas encore désirante).  Accepter de quitter la matrice, de se confronter aux autres, accepter la rivalité, la jalousie, de plonger dans son propre mystère. Quand une femme dissimule ses sentiments profonds, sa lumière intérieure s’éteint, elle se met dans un état de solitude et de soumission. Il lui faudra laisser mourir un peu plus l’enfant fragile et trop gentille et faire l’expérience de sa propre part d’ombre, et tout particulièrement des aspects d’elle les plus susceptibles d’exclusion, de jalousie, d’exploitation.

Atelier 3 :  3ème  et 4ème tâches : Naviguer dans l’obscurité et faire face à la vieille sorcière sauvage

Dans la forêt, Vassilissa est seule, face à elle-même. Elle a peur de tout et se sent démunie, exposée, et sans défenses. Les femmes instinctivement vont aller chercher une ressource au fond d’elle et commencent à faire l’expérience de dépendre de leur propre intuition. Dans le jeu avec soi, elles se familiarisent avec l’étrange, l’altérité du sauvage. Introduire certaines de ses valeurs dans notre existence, devenant en cela nous-mêmes un peu étranges. Apprendre à affronter un pouvoir considérable –  chez les autres et par conséquent – en nous-mêmes. Accepter de trouver les ressources pour se confronter, affronter sa peur et sortir de la soumission.

Atelier 4:  5ème; 6ème et 7ème tâches : Discerner et affronter, intégrer le non-rationnel Interroger les mystères

C’est notre jugement et nos peurs qui empêchent l’intuition de fonctionner. Comment discerner entre un jugement et notre intuition ? La vrai protection est là, celle qui arme contre les coups. Il y a des moments où le discernement est difficile, par peur de se tromper, nous restons bloquée. Nettoyer ce qui appartient aux autres pour se retrouver soi. Se libérer des choses transmises qui ne vous conviennent pas afin de devenir soi. Remettre à neuf ses valeurs, ses façons de penser et de sentir. Allumer le feu de sa vie créatrice. Apprendre le discernement et faire la différence entre le vrai et le faux.

Atelier 5 : 8ème et 9ème tâches: Prendre possession de l’immense pouvoir de voir les autres

La poupée d’intuition a été intégrée à l’intérieur de soi. Pour sortir de la confusion, il faudra sortir de la fusion, et pour cela il faudra faire preuve de discernement, observer les situations. Ce pouvoir ainsi que celui de l’intuition et la créativité vous permet d’agir sur votre vie. Examiner sa vie à cette nouvelle lumière. Faire les bons choix en montrant ce qui se cache derrière les motifs, les idées, les actes et les paroles des autres. Examiner sa vie à cette lumière nouvelle. Retrouver son discernement. Prendre les mesures et agir sur ce qui a été découvert avec la lumière qui est en soi.

L’ART THÉRAPIE EN TRAVAIL DE GROUPE

La synergie de l’Art-thérapie et de la sagesse des contes permet une dynamique exceptionnelle de dépassement de nos conflits psychiques. Les médiums artistiques, en passant par la voie du corps, permettent à travers la transformation de l’œuvre, une communication, un dialogue, entre le conscient et l’inconscient, libérant les énergies conflictuelles, nous faisant évoluer vers un processus de transformation positif de nous-mêmes.

Le travail en groupe, qui se déroule une journée par mois, à un rythme régulier, constitue un outil précieux d’évolution pour chacune, et ce d’autant plus qu’il s’inscrit dans la durée. Dans le partage de ses différences et de son humanité, l’autre est accueilli tel qu’il est, en toute confiance.

Dans ce travail, nous utilisons les formes archétypales, l’expression artistique tel que le dessin, la peinture, le modelage de l’argile,  le mouvement, le collage, les percussions et la voix,  l’énergétique corporelle, la méditation ainsi que le coaching intégratif. C’est « l’orchestration » de tous ces outils qui me permettra de vous aider dans votre processus d’individuation.

Aucune pratique artistique préalable n’est requise pour participer à ces ateliers.

INFORMATIONS PRATIQUES

Réunion d’information le jeudi 7 septembre  de 18h30 à 20h00 , 53 rue des Petites Fermes, 67200 Strasbourg

Lieu : Thérapie Créative 53 rue des Petits Fermes, 67200 Strasbourg

Dates :  Samedi 7 octobre 2017 (Les 4 autres dates sont à définir ensemble) de 09h30 à 17h30.

Matériel : fournit. Vous apportez un cahier qui vous servira tout au long du cycle.

Tarifs :  450€/ réduit 400€; Si inscription avant le 7 septembre tarif 420€/ réduit 380€.

Un acompte de 100€ est demandé lors de l’inscription. La totalité du cycle des 5 ateliers peut-être réglé en plusieurs fois si souhaité, au plus tard un mois avant le commencement. En cas de désistement, dans un délai de 1 mois avant le 1er atelier,  la totalité du cycle est remboursé,  dans un délai de 15 jours avant le 1er atelier, la moitié du montant est remboursé . Une annulation prévue moins de quinze jours avant le 1er atelier ne donne lieu à aucun remboursement.

Sur inscription uniquement : au 06 11 02 50 86 ou par mail par » contactez-moi »