La poupée comme objet thérapeutique

  La poupée est un objet intermédiaire représentant l’être en société. Elle sert d’intermédiaire entre deux mondes, le sacré et le profane, l’animé et l’inanimé, le vrai et le simulacre… Les poupées sont devenues de nos jours un symbole quasiment exclusif de l’enfance *. Depuis le 16ième siècle, en Europe, la poupée copie le nourrisson ou le petit enfant et devient un jouet d’imitation pour reproduire les rôles parentaux du monde adulte Dans les autres traditions ainsi que dans son usage populaire, elles occupaient, avant la renaissance, une place importante...

Lire la suite

Les grandes vacances et l’angoisse du vide…

      Pour ceux qui ne se sentent pas tout à fait prêt à accueillir les grandes vacances, pour les personnes qui ont déjà expérimenté le fait qu’elles n’apportent pas nécessairement le ressourcement bien mérité qu’elles imaginaient… Quand on s’est laissé submergé toute l’année par des obligations en tout genre et une routine implacable qui ne laisse pas beaucoup de place à l’inattendu, au simple fait d’être présent à soi, on peut s’attendre à ce que les vacances ne deviennent pas le repos dont nous avions tant rêvé. L’inverse en...

Lire la suite

Les couleurs en nous

    « Les parfums, les couleurs et les sons se répondent    Dans une ténébreuse et profonde unité. »    Charles Baudelaire. Correspondances     La couleur est partout, pour ceux qui sont voyants, c’est une évidence. Mais c’est aussi un évidence pour les non-voyants. Nous pouvons percevoir les couleurs avec nos yeux intérieurs. La lumière et les ténèbres forment la grande polarité cosmique d’où jaillit les forces créatrices primordiales de la couleur. Dés que la lumière cosmique rayonne dans les ténèbres cosmiques, il se produit...

Lire la suite

Les vertus thérapeutiques de l’art

  Des peintures et gravures qui ornent les grottes à la musique concrète, quelque soit sa forme, l’être humain s’est toujours manifesté à travers l’art. On attribut à l’Art de nombreuses qualités et fonctions, il sert aux rituels, mais il permet aussi le jaillissement du moi, l’expression des émotions et des sentiments, de libérer, d’être le support de l’ineffable, de l’inconscient, de la contradiction, l’art comme inspiration et respiration. «L’art est la forme la plus saine de la projection» écrivait Fritz Perls, créateur de la Gestalt Thérapie. Les...

Lire la suite