La femme Squelette

ou Comment apprendre à aimer profondément une autre âme

conte tiré de Femmes qui courent avec les loups de Clarissa Pinkola Estes,

5 ateliers de janvier à juin 2019

Une suite de 7 tâches destinées à apprendre à une âme comment aimer profondément une autre.

Il s’agit du cycle perpétuel traversé dans toutes les relations amoureuses, et qui se renouvelle du début à la fin de celle-ci.  Il y a maintes fins et maints commencements dans la même relation amoureuse.

AIMER C’EST DANSER AVEC LA MORT.

Chez chacun de nous, une part refuse d’admettre que dans toute histoire d’amour, la mort doit prendre sa part. Car meurent nos illusions, nos attentes superficielles, le désir de ne posséder que la beauté des choses, nos élans et nos impulsions.

Les amants s’accommodent du mieux qu’ils peuvent des cycles naturelles d’accroissement et d’usure. L’amour n’est pas un flirt ni une poursuite pour le pur plaisir de l’ego.

LES ATELIERS

ATELIER 1

Dimanche 27 janvier 2019 de 9h30 à 17h30

Découverte accidentelle d’un trésor

Il s’agit de l’aveuglement des amants au début d’une relation. Nous avons féré une grosse prise qui va nous nourrir longtemps, apporter de l’excitation dans notre vie et nous la rendre plus facile. Tout commence avec la meilleure volonté puis devient incertain et quelquefois trébuche à la fin de la période rose.

Il s’agira de cesser de voguer à la poursuite de nos fantasmes, notamment celui d’être nourri sans avoir aucun travail à accomplir, ou celui de rêver d’un amour idéal, pour faire face avec sagesse aux morts nécessaires et aux naissances stupéfiantes qui créent les rapports amoureux.

Créer un lien avec la nature de Vie/Mort/Vie. Accepter qu’ils soient indissociable. C’est l’aspect Mort qui fait peur alors qu’elle incube toujours une nouvelle vie.

 

ATELIER 2

Dimanche 3 mars 2019 de 9h30 à 17h30

Être pourchassé et se cacher

Cela peut ressembler à une prise de trophée, on a féré un gros poisson … jusqu’au stade où la relation vacille, et on pense aux raisons pour lesquelles l’amour ne saurait marcher…

A ce stade on essaie de fuir la relation avec l’autre (en tentant de rationaliser), en fait on fuit l’amour, ou la pression de l’histoire d’amour.

C’est l’étape nécessaire pour renforcer les capacités d’amour des amants. L’amour de soi en premier lieu.

 

ATELIER 3

Dimanche 24 mars 2019 de 9h30 à 17h30

Désenchevêtrer le squelette

Il va falloir toucher le pas-beau en l’autre et en nous-même.

La peur n’est pas une excuse valable, on a tous peur. Il s’agit là de démêler les nœuds en nous, d’opérer un travail en nous. C’est une mise à l’épreuve…

Quand nous nous ouvrons et touchons le pas-beau, nous sommes récompensés. Lorsque nous le refusons, par notre désir de fuite et le besoin de sécurité nous sommes coupés de la vie et laissés dans le froid.

Schéma d’un profond renouveau où les choses vont être révélées d’une manière complètement nouvelle..

 

ATELIER 4

Dimanche 5 mai 2019 de 9h30 à 17h30

Le sommeil de la confiance / Verser un pleur

C’est la libération. Sans auto-protection nous retrouvons l’émerveillement, un retour à un état d’innocence où tout est possible.

C’est alors le moment où s’installe la confiance, où l’on est détendu, capable de se reposer en présence de l’autre et de sa bonne volonté.

Lorsque les 2 amants sont bien initiés à la Femme Squelette, lorsqu’ils ont chacun leur tour accomplit les tâches, ils ont ensemble le pouvoir qui permet de mettre un baume sur toutes les blessures, de survivre à toutes les douleurs.

La larme versée, c’est la guérison.C’est l’affrontement de sa propre blessure. On devient son propre guérisseur, sans attendre de l’autre qu’il soit son analgésique.

Les larmes ont pouvoir de création. Le pleur versé est celui de la passion et de la compassion, l’auto-compassion. Pouvoir exprimer ses véritables sentiments, les désirs de son âme afin de laisser s’ouvrir son cœur.

 

ATELIER 5

Dimanche 9 juin 2019 de 9h30 à 17h30

Le cœur en guise de tambour et le chant / L’union

Le cœur est le symbole de l’essence.  C’est le cœur qui nous permet d’aimer. Donner son cœur c’est effectuer une descente aux royaumes des sentiments, pas toujours évident quand on a connu des déceptions, des peines,etc.

Le tambour et le chant amène des états modifiés de conscience.

Quand on donne son cœur, cela donne à l’autre une force de création stupéfiante de création.

Les cycles parcourent la femme, c’est ainsi. La Femme Squelette vit auprès d’elle.

On sort d’une phase de l’amour pour y rentrer dans une autre. A l’ennui le remède d’une action nouvelle, à la solitude le remède du rapprochement avec l’autre, à l’impression d’être étouffé le remède de la solitude,etc.

Chaque partenaire transforme l’autre. Et ils seront nourris jusqu’à la fin de leurs jours…

 

L’ART THÉRAPIE EN TRAVAIL DE GROUPE

La synergie de l’Art-thérapie et de la sagesse des contes permet une dynamique exceptionnelle de dépassement de nos conflits psychiques. Les médiums artistiques, en passant par la voie du corps, permettent à travers la transformation de l’œuvre, une communication, un dialogue, entre le conscient et l’inconscient, libérant les énergies conflictuelles, nous faisant évoluer vers un processus de transformation positif de nous-mêmes.

Le travail en groupe, qui se déroule une journée par mois, à un rythme régulier, constitue un outil précieux d’évolution pour chacune, et ce d’autant plus qu’il s’inscrit dans la durée. Dans le partage de ses différences et de son humanité, l’autre est accueilli tel qu’il est, en toute confiance.

Dans ce travail, nous utilisons les formes archétypales, l’expression artistique tel que le dessin, la peinture, le modelage de l’argile,  le mouvement, le collage, les percussions et la voix,  l’énergétique corporelle, la méditation ainsi que le coaching intégratif. C’est « l’orchestration » de tous  ces outils qui me permettra de vous aider dans votre processus d’individuation.

Au final, ce travail permet les prises de conscience, le dépassement de certains fonctionnements qui entravent notre liberté d’action, d’ouvrir des portes vers d’autres possibles. On acquiert un certain apaisement, le sens de notre évolution personnelle, la clarté des intentions, et surtout la force d’aller de l’avant, confiante en notre destinée.

Aucune pratique artistique préalable n’est requise pour participer à ces ateliers.

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Lieu :Salle Degermann, Mairie de Barr. 1, place de Hotel de Ville, Barr. Co-voiturage possible (30min), Train direct de Strasbourg (40 min)

Dates :les dimanches 27 janvier, 3 et 24 mars, 5 mai, et 9 juin 2019. De 9h30 à 17h30.

Tarifs :Cycle de 5 ateliers :  475 € / 425€ réduit ou si inscription avant le 15 décembre 2018.

Conditions d’annulation : En cas de d’annulation de votre part un mois avant le 1er atelier,  la totalité du cycle est remboursée. Si annulation de votre part moins de 21 jours avant le 1er atelier, la moitié du montant est remboursé. Une annulation moins de 15 jours avant le 1er atelier ne donne lieu à aucun remboursement.

 

Sur inscription uniquement